Club Philatélique Briochin
Club Philatélique Briochin

La valse des philatélistes de Robert Stolz

 

Résultat de recherche d'images pour "timbre stolz"

 

Mes passions : La Musique et la Philatélie par Robert Stolz (1973)Résultat de recherche d'images pour "timbre stolz"

horizontal rule

"Dès ma plus jeune enfance, je rêvais déjà de pays inaccessibles, d'animaux exotiques et de parures riches en couleurs. Enfant, j'étais de santé fragile et n'avais donc pas la possibilité de jouer avec les enfants de mon âge. Aussi, j'étais toujours heureux quand ma mère me découpait des timbres-poste avec ses grands ciseaux et me les donnait pour jouer.

Ces petites images colorées m'attiraient. Dans mes rêves, j'imaginais la façon de vivre de ces peuples dans des régions lointaines. Voyant ces grandes images de la nature, des fleurs merveilleuses, je rêvais de voyager !  

Robert Stolz philatéliste à Grinzing

Johannes BRAHMS était un des amis de mon père et quand il m'entendait jouer du piano, il prévoyait que le garçon que j'étais serait un jour très connu. Il savait aussi que j'étais un collectionneur passionné de timbres-poste et il m'en apportait très souvent. Je pouvais m'asseoir sur ses genoux pendant que j'étudiais avec joie ces belles images. Je ne me rappelle pas si ces timbres avaient une grande valeur mais ils m'ont procuré un grand plaisir et ont stimulé mon intérêt pour la philatélie.

Quelques temps plus tard, je réalisais que c'étaient la beauté et les coloris des timbres qui les faisaient paraître attrayants pour les adultes. Je réalisais également la valeur et la signification des timbres. Mon père, chef d'orchestre de l'Opéra de Graz, m'apprit à collectionner les timbres systématiquement.

J'avais deux mondes dans lesquels je pouvais me retirer : la philatélie et la musique ! De nombreux rêves de jeunesse ont été source d'inspiration pour mes mélodies. J'ai toujours beaucoup travaillé dans ma vie. La fascination que la musique m'apportait a fait du travail un réel plaisir. Mais, j'ai toujours pris le temps de compléter ma collection et ainsi de voyager à travers le monde par l'esprit.

Quittant volontairement Vienne en 1938 pour émigrer aux USA après un séjour en France puis en Grande-Bretagne, j'ai dû tout abandonner, des manuscrits non-publiés à ma précieuse collection de timbres. A cette période , ma patrie n'avait plus d'existence même sur les timbres-poste.

Malgré de grands succès aux Etats-Unis, j'avais la nostalgie de ma ville de Vienne et dés que j'ai pu, j'y retourna. Ce que je voyais était une ville étrange, détruite, mourante. Non seulement, les manuscrits précieux de Beethoven et de Brahms, que mon père m'avait donné, étaient détruits mais également des centaines de mes propres oeuvres inédites et toute ma collection de timbres.

Je recommencais donc une nouvelle collection avec des timbres autrichiens et ceux que mes amis étrangers m'envoyaient.

Mon 90ème anniversaire que je fêtais en 1970 marquait une apogée dans ma carrière. En effet, la Poste autrichienne éditait un timbre spécial pour honorer mon opérette "Zwei Herzen im Dreivierteltakt" (Deux coeurs, une valse) dans une série consacrée aux opérettes célèbres dans le monde entier. C'était la première fois dans l'histoire de la Poste de mon pays qu'une personnalité vivante hormis le Président était ainsi honorée.

L'oblitération de premier jour (11 septembre 1970) reproduisant mon portrait et la création d'un cachet spécial pour ma citoyenneté d'honneur de ma ville natale de Graz (26 novembre 1970) me rendirent particulièrement heureux. Partition de la valse des Philatélistes

J'ai reçu des milliers et des milliers de lettres de tous les coins du monde qui me montraient combien j'avais d'admirateurs parmi les philatélistes. Ce geste spontané de sympathie envers mes mélodies fît que j'ai composé la 'Valse des Philatélistes". Elle est dédiée à tous mes amis à travers le monde qui partage cette même passion avec cette dédicace : "La philatélie est une des plus belles passions. Elle satisfait la curiosité et l'envie romantique de connaître des pays lointains. Elle contribue à jeter un pont entre les nations et les générations".

Ma "Valse des Philatélistes" a fait l'objet en octobre 1972 d'un cachet spécial d'oblitération."

Robert STOLZ est un des compositeurs le plus choyés par la Philatélie à travers le Monde. De son vivant, de nombreux cachets ont été créés, notamment dans son pays, l'Autriche. Fait exceptionnel, un timbre, de son vivant, a été émis représentant "Zwei Herzen im Dreivierteltakt" "Deux coeurs, une valse". 1980, année du centenaire de sa naissance, va voir apparaître des timbres Robert Stolz à San Marin, à Berlin, en Autriche, et même en Corée du Nord. C'est également le lancement du Prix Robert STOLZ attribué chaque année au plus beau timbre ayant pour thème la musique. Ce Prix fut décerné par le Philatelic Music Circle (http://www.philately.com/philately/philatelic_music.htm) avant d'être remplacé par le Prix Yehudi MENUHIN. Nous vous invitons donc à vous promener à travers ces pages pour découvrir les liens forts entre Robert Stolz et la philatélie.

(texte issu du site : http://robert.stolz.free.fr/)

 

 

 

CLUB PHILATELIQUE BRIOCHIN
17 rue Bernard Palissy
22000 SAINT-BRIEUC

cpb22@wanadoo.fr

Téléphone : 06.45.36.52.28

nos réunions :

5 rue de la Gare

22000 SAINT-BRIEUC

__________

Devenir membre

Vous voulez devenir membre ?

Utilisez notre formulaire de contact
Nous vous attendons !